+33 1 48 03 73 27

contact@parrot-airsupport.com

CHU de Pointe-à-Pitre/Les Abymes

Suivi de chantier

Infos du projet :

Localisation Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), France
Date du projet Novembre 2016
Client Architecture-Studio
Taille du Projet 19 hectares
Résolution au sol (GSD) 3 cm

Air Support by Parrot est intervenu en novembre 2016 en Guadeloupe, sur le chantier du nouveau CHU de Pointe-à-Pitre/Les Abymes. Démarré en juillet 2016, le chantier de terrassement s'étend sur 19 hectares.

La maîtrise d'œuvre est assurée par Architecture-Studio (mandataire), Babel, l'Agence et Ingérop. Les travaux de terrassement sont réalisés par le groupement EDT/STPA.

Basée à Paris, l'agence Architecture-Studio compte parmi ses réalisations le Grand auditorium de la Maison de la Radio, le Parlement Européen de Strasbourg et la restructuration du campus de Jussieu.

Air Support est intervenu pour effectuer le relevé de l'ensemble du site par drone ; la superposition du relevé et des plans 2D ou 3D permet de vérifier l'avancement et la conformité des travaux de façon synthétique. Le relevé met également en évidence l'adéquation des dispositifs de sécurité mis en place.

Acquisition des données

Une fois la commande passée en ligne via notre plateforme, un télépilote local, membre du réseau Air Support, a été missionné pour effectuer une visite préparatoire ; celle-ci a permis de valider les contraintes de l'opération drone, notamment la mise en sécurité du périmètre en collaboration avec le chef de chantier.

A l'issue, le dossier administratif en vue de l'obtention des autorisations de vol a pu être consolidé et déposé auprès de la préfecture (scénario S3 - zone peuplée) ; la mise en place d'un protocole aéronautique avec la tour de contrôle de l'aéroport de Pointe-à-Pitre/Le Raizet était également nécessaire.

Le télépilote a ensuite planifié son intervention avec le chef de chantier, en particulier afin de garantir le périmètre de sécurité autour du drone lors de son évolution en vol. Une vérification météorologique la veille de l'intervention a permis au télépilote de confirmer le vol.

Résultats obtenus (livrables remis à la maîtrise d'œuvre)

suivi_de_chantier_-_superposition_releve_et_plan.png

La résolution au sol obtenue est d'environ 3cm/px. Ce niveau de précision est adapté à une phase de chantier en terrassement, et a permis un survol efficace de l'ensemble de la zone.

 

Orthophotographie (compatible Autocad)

L'orthophotographie se présente comme une photo prise de très haut, mais est en réalité le résultat du collage de photographies mises à l'échelle et corrigées de la perspective. Elle a ainsi pu être superposée au plan vectoriel 2D par la maîtrise d'oeuvre.

Le fichier extrait s'importe aisément dans un logiciel de CAD, avec une mise à l'échelle automatique.

 

Modèle 3D surfacique (compatible Rhinoceros ou 3DS Max)

Directement ouvert dans Rhinoceros, le modèle 3D surfacique (format .obj pour la géométrie + . jpg et .mlt pour la texture) permet une analyse des pentes et offre la possibilité de faire des coupes.

Le modèle 3D sous forme de nuage de point (.las) s'importe dans Revit, et permet une vérification plus fine des ouvrages.

 

Outil d'inspection 3D en ligne (plateforme Air Support)

L'outil développé par Air Support permet une inspection en ligne, sans besoin de téléchargement de fichier. Il permet de remonter aux photographies HD prises par drone, en cliquant sur un point du modèle 3D : l'outil fait le lien entre vue d'ensemble et clichés de détail repérés par leur position sur le site.

 
outil_dinspection_3d-v2.png

Exploitation des résultats

Avancement

La comparaison de l'orthophoto et du plan d'avancement fourni par l'entreprise permet une vérification qualitative mais précise de l'avancement du chantier. Par exemple, le retard d'un ouvrage ainsi qu'à l'inverse le positionnement non encore annoncé d'un élément de réseau ont pu être identifiés.

Pour lever le doute quant à la nature d'un élément observé sur l'orthophotographie, la maîtrise d'œuvre a utilisé l'inspection en ligne pour vérifier sur les clichés HD qu'il s'agissait bien d'un élément de conduite d'évacuation.

 
 
6_-_3d_chu_bassin_dorage.png

Conformité

La superposition du plan de terrassement et de l'orthophoto a permis de faire des retours qualifiés à l'entreprise quant à la conformité des travaux. Une vérification générale de l'implantation des aménagements paysagers et a mis en évidence quelques décalages.

Le modèle 3D a par ailleurs permis de s'assurer des pentes des talus et du bassin d'orage. Par exemple, certaines pentes ont été analysées comme trop abruptes.

L'avis du client

"   Suivre un chantier de cette ampleur n’est pas facile, surtout quand il se trouve à 6 500 km de son lieu de travail !

Architecture-Studio, située à Paris, utilise de plus en plus les technologies récentes pour améliorer sa communication et le suivi de ses chantiers. La modélisation des points de vue aériens, ajoutée aux nombreux échanges de qualité avec les partenaires locaux, permet à l’agence d’avoir une parfaite connaissance des lieux.

Nous avons été surpris en découvrant ce nouveau point de vue sur un site que nous connaissions si bien à travers les outils de représentation classiques (plans, coupes, relevés 3D de géomètre, reportages photographiques…). Les éléments rendus par Parrot dans nos maquettes et nos plans apportent une vision globale du projet, et nous offrent la possibilité d’analyser en détail des sujets précis grâce à la haute résolution de la modélisation.   "

Franck L.

Architecture-Studio

Conclusion

Les données fournies par le drone sont une source d'information utile pour le pilotage du chantier par la maîtrise d'oeuvre. Ces données sont à la fois précises et intuitives dans leur exploitation.

Les écarts observés permettent à la maîtrise d'œuvre d'anticiper les actions correctives sur le dessin du projet, et de conserver la maîtrise des adaptations lorsque nécessaire.

Une question, un devis ?

Contactez-nous en remplissant notre fiche contact, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

CONTACTEZ-NOUS